Le traiteur

Le traiteur

Une fois que vous aurez réservé la salle de réception du mariage, vous devrez faire un autre choix déterminant : celui du traiteur. Vous trouverez de nombreux professionnels dans ce secteur. Ne vous y prenez pas trop tard comme toutes les autres tâches qui sont dévolues à la préparation de votre mariage, à savoir la cérémonie civile ou la rencontre avec l’officiant pour le mariage religieux (mariage catholique, mariage protestant, mariage musulman, mariage juif, mariage orthodoxe, mariage bouddhiste). En général il faut prendre contact avec le traiteur entre six mois (période creuse) et neuf mois (période forte) avant le jour de votre union.

Le budget du traiteur

En fonction du budget du mariage, il vous faudra compter pour le vin d’honneur 2000 euros TTC pour un repas si c’est 1600 euros TTC. Ces chiffres sont toutefois indicatifs car ils dépendent de la formule choisie et du nombre de convives. Déterminez donc le nombre d’invités et distinguez ceux qui seront présents uniquement au vin d’honneur et les autres repas. Vous aurez ainsi une idée plus précise du budget à prévoir par personne.

Certaines salles de réception travaillent de manière privilégiée avec certains traiteurs. C’est l’occasion pour vous de négocier les prix avec une « formule tout compris ».

Pour trouver parcourir l’annuaire de sedireoui.fr, le blog du présent site, surfer sur Internet ou questionner votre entourage. Oubliez toutefois le traiteur de quartier car s’il est tout à fait approprié pour un repas en petit comité, rien ne vous garantit qu’il sera maîtriser une réception d’une centaine de personnes. Réserver cette option pour les mariages en petit comité.

Renseignez-vous également sur le style de prestation que le traiteur propose et ses spécificités. Si parmi vos invités certains ont des restrictions alimentaires ou un régime spécifique (halal, kasher, végétarien) assurez-vous que le professionnel est à même de répondre à ces requêtes particulières.

Dans le même ordre d’idées demandez-lui s’il peut fournir les boissons et quelles sont ses tarifs en la matière

N’hésitez pas à poser des questions également sur votre interlocuteur, l’endroit où seront préparés les plats, l’équipement nécessaire sur place et si le traiteur s’engage ou non à s’occuper uniquement de votre mariage ce jour-là. Il n’est pas rare en effet que les traiteurs fournissent plusieurs mariages le même jour durant la période estivale.

Le devis du traiteur

Une fois tous ces renseignements pris demandez au traiteur l’établissement d’un devis, et déterminez si le matériel comme la vaisselle, les chaises, les tables et les nappes sont compris dans la formule ainsi que le nettoyage de la salle. Si vous avez des doutes ou afin d’affiner votre choix, demandez une dégustation. Le devis doit comprendre une indication des millésime des vins fournis, une description détaillée du repas avec la formule choisie, la composition exacte du menu, le personnel nécessaire à la réception, les modalités de paiement et si le matériel est fourni.

En tant que marié vérifiez également que les gâteaux ne sont pas inclus dans le prix annoncé, le droit de bouchon, au prix à payer par bouteille supplémentaire, au frais d’annulation et surtout à la présence ou non d’une clause permettant d’ajuster jusqu’à la dernier minute le nombre d’invités

Les différentes formules traiteur

Le traiteur présente différentes formules. À vous de déterminer celle qui est la plus adéquate suivant votre budget et vos préférences culinaires.

Le vin d’honneur au cocktail

Le vin d’honneur est la forme la plus courante. Un passage quasi obligatoire. Il permet d’effectuer une transition tout en douceur entre la cérémonie civile ou religieuses et la réception. De manière informelle et dans une ambiance décontractée le vin d’honneur permet de convier les personnes que l’on ne peut ou l’on ne veut pas inviter au dîner. Un conseil : organisez le cocktail de préférence dans un autre lieu que celui de la réception, car les départs se feront ainsi plus naturellement.

Dans le cadre du vin d’honneur, le traiteur prévoira des canapés, des crudités, des pains surprises accompagnés de champagne, de crémant, de vin ou de cocktail et des boissons non-alcoolisées si des enfants sont présents. Prévoyez de 9 à 15 pièces par personne suivant la durée. Les serveurs s’occupent de remplir les verres. En général un vin d’honneur dure 2h.

Le dîner assis

Le dîner assis est, là encore, une option classique courante dans un mariage. Il vous faudra notamment dans ce cadre élaborer un plan de table.

Parmi les dernières tendances l’accord sorbet avec les entrées. Les assiettes sont présentées de manière épurée. Pensez également à faire de l’originalité par exemple avec un repas médiéval ou des spécialités étrangères.

Une fois le prix définitivement arrêté vous devrez verser des arrhes ou un acompte pour réserver le traiteur. Il est de coutume de verser le solde à réception de facture quelques jours après le mariage. Le dîner assis constitue un moment privilégié lors d’un mariage et cette journée tourbillon. Ce menu est imposé à l’ensemble de l’assistance. Comme le service peut être parfois long, pensez aux animations, en général dévolues aux témoins. En général le dîner assis est composé de la manière suivante : une mise en bouche, une entrée, un plat principal, fromage dessert et café. Ce dernier pourra être accompagné de mignardises ou d’une timbale de sorbets.

Il est conseillé que ce temps fort ne dépasse pas les deux heures, surtout si le DJ doit prendre le relais. Profitez du dîner assis pour prendre des photos sans oublier pour autant de vous restaurer afin de ne pas avoir le ventre vide.

Le cocktail déjeunatoire ou dînatoire

Le cocktail déjeunatoire ou dînatoire est une bonne alternative pour dîner assis. Il présente l’avantage de varier les plaisirs et de changer facilement de table. Ici pas de plan de table, mais la liberté d’échanger régulièrement avec divers interlocuteurs. Attention à ne pas oublier aux personnes âgées, prévoyez des chaises et des tables pour eux.

Le cocktail déjeunatoire est composé de diverses saveurs. N’hésitez pas à mélanger le salé sucré. Opté pour des préparations faciles à déguster avec les doigts, avec une fourchette. Quelques exemples : des verrines, des petits fours, des petites brochettes. Prévoyez une quinzaine de pièces par invité. Là encore le cocktail ne doit pas excéder deux heures, surtout si vous souhaitez que votre soirée dansante soit réussie !

Le buffet

Le buffet est un repas complet servi mais consommé la table. Il peut être définit sur un thème précis. Le traiteur prévoit dans ce cadre en entrée trois entrées, trois plats principaux chaud-froid et différents desserts ainsi qu’une pièce montée. N’omettez pas pour autant des animations culinaires comme un découpage de jambon à l’os. Une plus grande table rectangulaire présentera les différents plats et les boissons. Vos convives se serviront au buffet puis ensuite dégusteront le plat à table. Un plan de table n’est pas obligatoire. Comptez un serveur pour 30 personnes. Une fois encore, le buffet ne doit pas excéder deux heures.

La formule mixte

Le traiteur peut vous proposer un compromis entre le buffet, le dîner assis ou le cocktail déjeunatoire. Vous pouvez ainsi présentez les entrées les desserts autour d’un buffet, puis le plat principal à table. Vous disposerez ainsi d’un plus grand choix et de mouvement.

Le dessert

Votre traiteur peut vous proposer un large le choix de desserts. À commencer par l’incontournable est très attendue pièce montée. En général son arrivée fait l’objet d’une mise en scène avec une musique, des mini-feux d’artifice valorisés par la lumière sombre.

Une bonne alternative et le ‘Wedding cake‘de plus en plus tendance. Il s’agit de création gourmande et sur-mesure qui peut prendre différentes formes : construction en forme de cœur, représentation grand format des mariés, gâteau à étage. Demandez au pâtissier ou au traiteur ce qui est envisageable dans ce domaine.

Le buffet douceur avec des tartes, des salades de fruits des petits canapés sucrés

Une assiette dessert servie à table

Enfin pensez à jouer la terre du local et n’hésitez pas à mettre en avant les spécialités de votre région comme le massepain dans les Alpes, un gâteau avec du nougat de Montélimar ou la brioche si vous habitez dans l’Anjou. Quoi qu’il en soit vous pouvez avoir recours aux services du traiteur ou un pâtissier spécifiquement pour le dessert.

Le brunch

Le brunch demeure la solution idéale pour les réceptions en petit comité. Elles sont organisées en fin de matinée et les lendemains de mariage. C’est l’occasion de déguster les restes ou d’autres plats-sous forme de buffet, le tout accompagné de fruits frais. Il s’agit en quelque sorte d’un petit déjeuner XXL composé de sushis, saucisses, pancakes au sirop d’érable, salade de pommes de terre, mini-quiches, tartelettes.

Le pique-nique

Voilà un temps convivial et champêtre avec des nappes en lin blanc, des club sandwich et des bougies. Il s’agit de passer un moment chaleureux avec vos invités autour de salades, viande froide, des pains surprises et du fromage. Attention pas de plat chaud. Certains traiteurs proposent des paniers individuels.

Les boissons

Choisissez vos boissons avec précaution. Si parmi vos invités vous connaissez un spécialiste en œnologie, n’hésitez pas avoir recours à ces services ou demandez-lui s’il connaît des domaines. Vous pouvez également fréquenter les salons des vins ou des vignobles. Vous pouvez ainsi acheter sur place et payer moins cher tout en payant un droit de bouchon à la salle de réception ou au traiteur. Autre alternative : les promotions dans les grandes surfaces ou sur Internet. Vous pouvez également faire appel aux services d’un caviste ou demander au traiteur de fournir les boissons. La facture sera toutefois plus élevée. N’oubliez pas pour autant les jus de fruits et l’eau pour les enfants et les personnes âgées.

Demandez à un proche ou un témoin de gérer les bouteilles afin que chacun dispose de suffisamment de quoi se désaltérer, sans pour autant vider le stock. Vous pourrez également confier à vos amis la tâche de rafraîchir les bouteilles. Enfin veillez à ce que personne ne prenne le volant en état d’ébriété et mettez à la disposition de vos convives des éthylotests en vente en pharmacie afin de mesurer leur taux d’alcoolémie. Bref ne gâchez pas votre mariage par un accident de voiture. Si vous en avez la possibilité prévoyez de réserver des chambres d’hôtel ou des chambres d’hôtes pour éviter les longs trajets nocturnes.