Choix des vins et champagnes pour votre mariage

Choix des vins et champagnes pour votre mariage

Une fois le lieu de réception et le traiteur choisi vous devez également sélectionner des vins et autres boissons qui figureront sur la table. Comment bien choisir ces cépages ? Les conseils de sedireoui.fr !

Premier critère primordial : les vins et champagnes doivent avoir un dénominateur commun, plaire au plus grand nombre. Vous devrez donc étudier en amont plusieurs critères comme le menu, la région et la date de votre mariage. Fuyez les vins qui montent à la tête pendant une période estivale par exemple, pour éviter des migraines à vos invités. Si vous n’êtes pas un fin connaisseur en matière de viticulture, vous pouvez faire appel au service d’un spécialiste en la matière, à savoir un sommelier ou un caviste, ou plus simplement le traiteur que vous avez engagé. C’est l’occasion de prendre des risques à moindre coût en mettant en avant des producteurs locaux ou de jeunes viticulteurs, conciliant par la même occasion des vins à moindre coût et néanmoins de qualité très correcte.

Le budget vin

Avant toute chose il faudra bien déterminer le budget du mariage et votre budget vin. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, déterminez votre budget de départ avec sous les yeux la liste des invités, avant de décompter les bouteilles supplémentaires débouchées la réception terminée. Pensez aux droits de bouchons également, cette somme forfaitaire qui est demandée par le traiteur ou le restaurateur si vous décidez d’apporter vos propres bouteilles. Parfois, cette solution demeure tout à fait avantageuse !

N’hésitez pas à déguster également à l’aveugle. Cachez les étiquettes et laissez les a priori de côté pour savourer pleinement les vins. Vous aurez peut-être certaines surprises. Un seul à rechercher : le plaisir des papilles !

Comme un accord

L’accord mets/vin demeure aussi indispensable comme tout repas traditionnel.

Traditionnellement l’ordre est le suivant ; le champagne puis le rosé. S’ensuit le vin blanc et du vin rouge et le vin de dessert. Voilà pour la théorie. Pour autant vous n’êtes pas obligés de suivre à la lettre ce cérémonial et bousculer l’ordre établit en accordant vos boissons aux saveurs et surtout au menu que vous avez sélectionné. Pour les viandes ou les volailles optez plutôt pour un vin rouge léger. Si votre réception prévoit un plat à base de gibier ou de viande en sauce, un vin rouge charpenté sera tout à fait approprié. Là encore votre traiteur sera votre meilleur interlocuteur pour vous aiguiller en la matière.

Difficile également de faire l’impasse sur le Champagne, une boisson synonyme d’élégance et de fête. Vous pourrez le servir dès le vin d’honneur au cocktail. Il permet de porter le premier toast aux jeunes mariés pour revenir avec la pièce montée. Penser à le servir bien frais ! Ne regardez pas trop à la dépense pour le Champagne destiné aux invités. Ou si vos finances ne le permettent pas, optez pour un crémant moins onéreux. Une bonne alternative au Champagne, notamment lors du vin d’honneur !