Le texte du faire-part

Le texte du faire-part

Une fois choisi le faire-part, la couleur du papier ainsi que de l’encre reste à concevoir le texte. Ce dernier doit annoncer votre union à vos invités. Il doit respecter des règles et convenir certaines mentions. De nombreuses conventions sont en vigueur en la matière.

Vous n’êtes pas obligés de suivre à la lettre la tradition et donner libre cours à votre imagination. Pourquoi ne pas faire annoncer votre union par un enfant ou un chat ?

Les règles concernant le texte du faire-part

Chaque nom mentionné doit être précédé de « Madame » ou « Monsieur », le prénom avant le nom de famille. Selon la tradition ce sont les grands-parents qui annoncent le mariage, s’ils sont encore de ce monde. Le tout est suivi du nom des parents. Lorsque ces derniers sont divorcés, on retrouve en première ligne le prénom et le nom de jeune fille de la mère et en second celui du père. Enfin si l’un d’eux est remarié, si son conjoint est proche du groupe, son nom pourra également figurer sur le faire-part.

Attention aux maladresses. Ne faites pas mention du mot veuve » ou « veuf ». Pour une femme mentionnez « Madame », suivit du prénom et du nom de son époux décédé, si elle ne sait pas remariée.

Toujours d’un point de vue protocolaire, mentionnez les titres de chacun comme par exemple « Chevalier de la Légion d’honneur ».

Naturellement n’oubliez pas les informations essentielles à savoir le lieu de la cérémonie et la date. Enfin vous avez la possibilité de citer le nom de l’officiant s’il s’agit d’un proche.

Les informations sur le faire-part

Vous devez concevoir plusieurs cartes en invitation si les personnes conviées à la cérémonie et à la réception ne sont pas les mêmes. Dans le même ordre d’idée, vous pouvez imprimer nouvelle série de cartes d’invitation pour les seuls invités de la soirée qui ne sont pas conviés à dîner. Vous pouvez également faire mention du vin d’honneur sur le faire-part si l’ensemble des invités est convié. Ne garde cependant pas surcharger l’annonce. Enfin pensez à mentionner une date limite de réponse aux convives. Cela vous permettra de préparer au mieux la réception avec votre traiteur ou la salle de réception. Penser à faciliter la tâche de vos convives en faisant figurer au dos de la carte d’invitation une feuille à part, avec le plan d’accès ainsi qu’une liste d’hôtels ou de chambres d’hôtes pour qu’ils puissent être hébergés.