Interview de Christelle Gonzalez, créatrice florale

Interview de Christelle Gonzalez, créatrice florale

Rencontre avec Christelle GONZALEZ, créatrice florale pour la boutique « Jardin d’Eloïse » dans le 9ème arrondissement de Lyon.

 

Vous êtes créatrice florale. Que signifie ce terme ?

 Pour moi, être créatrice florale c’est avant tout être à l’écoute de ce que demande les futurs mariés, c’est beaucoup plus que de vendre de simples fleurs. Je m’informe des dernières tendances. Un exemple, j’ai demandé à un luthier de me créer deux faces de guitares, pour le centre de table de nos maries guitaristes. J’y avais apposé une cascade de fleurs. Le résultat était aussi personnel qu’original !

J’ai un sens aigu de l’esthétique, je suis très mobile et n’hésite pas à me déplacer pour rencontrer les mariés et mettre en scène les détails du mariage.

 

Réaliser une composition florale pour un mariage nécessite-t-il une approche personnelle ?

 Qu’il soit professionnel ou personnel, tout événement mérite ma plus grande attention. Un mariage, un cocktail, une inauguration… Je travaille avec les futurs mariés, en collaboration, afin de répondre le plus justement possible aux attentes… J’interviens et je me déplace selon les demandes.

Le bouquet de mariée, les centres de tables, la cérémonie… Tout ça donnera le ton à l’atmosphère du mariage.  Que ce soit un mariage romantique ou dans un esprit plus design, cette journée doit être magique pour les futurs mariés et leurs convives. Je les accompagne au fil des mois pour peaufiner les moindres détails.

 

Comment élaborez-vous les compositions florales ?

 Je détermine quel type de mariage ils souhaitent : champêtre, romantique, hippy chic, laïque, religieux… Je demande à voir la robe de la mariée et maintenant que les hommes sont de plus en plus investis dans leur cérémonie de mariage, je souhaite également voir le costume du marié. Ça me permet d’en savoir beaucoup plus sur leurs personnalités. Le plus important pour moi c’est de ne pas imposer mes propres choix, je suis la ligne directrice et conductrice. Ce n’est pas mon mariage, c’est le leur !

 

Comment les clients choisissent leur décoration florale et leur bouquet pour le jour j ?

Souvent, les clients viennent me voir avec quelques idées, et notamment des photos tirées de Pinterest. Ce réseau social peut être une grande source d’inspiration, mais ça doit rester des lignes conductrices, car certaines idées ne sont pas applicables. En effet, certains clichés présentent des fleurs artificielles par exemple. Les réseaux sociaux donnent également parfois de mauvaises idées, enjolivent la réalité, avec laquelle il faut composer. Certains clichés retouchés ne sont pas reproductibles !

 

Quelles sont les fleurs à éviter pour un mariage et pour un bouquet de mariée ?

Il n’y a pas vraiment de fleur à éviter, j’aime travailler avec les fleurs de saison. Je suis là pour les conseiller et leurs éviter des fautes de gouts.

Au-delà de ces considérations, il n’y a pas de limites, les mariés viennent me voir longtemps à l’avance pour les mariages : près d’un an généralement.

Pour une organisation complète, il faut me contacter entre 24 et 12 mois avant le mariage. Pour la décoration floral, 6 à 3 mois avant la date du mariage (ou d’un autres évènement comme un baptême, anniversaire …..)

Gardons à l’esprit que ce qu’il reste d’un mariage, ce sont les photos, avec comme éléments principaux la robe et les fleurs.

 

Quel est le budget floral pour un mariage ?

Je travaille par devis et par poste, cela permet de penser à tous les éléments que compose un mariage. Un devis est modulable en fonction des envies du couple. Mes trames présentent également un grand avantage : elles permettent aux mariés de ne rien oublier. Des boutonnières des témoins, aux enfants d’honneur en passant par le bouquet et les centres de table… Les futurs mariés dépensent en moyenne 15 et 40 euros par invité, pour les fleurs du cortège, de la cérémonie et du lieu de réception.

 

Comment avoir un bouquet original ?

J’adore les bouquets originaux ! Je m’inspire du thème du mariage, de la robe et du costume et surtout de la personnalité de la mariée. J’ai un book très fourni ce qui permet à la mariée de se projeter et, à partir de là, je fais un projet unique. Les idées fusent et je dors peu (rires).

Dès que les mariés me valident l’ensemble du mariage, le reste se passe en coulisse afin que les mariés puissent aussi découvrir le résultat final. C’est ce que j’aime le plus à propos de mon métier. Je suis passionnée, et je veux que cette journée soit la leur !

 

Est-ce que vous travaillez avec des weddings planner ?

Non je n’ai encore jamais travaillé avec eux, non pas parce que je ne le veux pas, mais parce qu’aucun ne m’a contacté.

 

On parle beaucoup du bouquet de la mariée, mais qu’en est-il de la boutonnière ?

La boutonnière je l’associe avec le bouquet, évidemment ! Je crée une unité, elle est le point de similitude entre la mariée et le marié. Ce jour-là, le couple ne forme qu’une seule et même personne. Il faut qu’il y ai une cohérence.

 

Est-ce que les fleurs sont possibles aussi dans un mariage hivernal ?

Evidemment que c’est possible ! Lors d’un temps grisâtre, il faut oser mettre de la couleur ! Dahlias, mimosas… En revanche, certaines fleurs ne sont pas disponibles en hiver, comme par exemple les hortensias. Il faut composer avec cette réalité. Les futurs mariés comprennent bien qu’il faut respecter les saisons, et que, par conséquent, tout n’est pas réalisable !

 

Existe-t-il des tendances en termes de fleurs de mariage ?

Oui on peut constater des tendances, c’est d’ailleurs Pinterest qui les donne ! Depuis 2/3 ans la tendance est aux mariages champêtre, hippie chic, très naturel.

 

Est-ce que vous pensez que tout est possible ?

Je dirais que oui, mais comme pour tout le nerf de guerre c’est le budget ! Donc tout est possible mais prévoyez bien une somme allouer à la décoration florale !

Mon imagination et mes recherches n’ont pas de limites !