L’Histoire en costumes : Vive la mariée – Château de Champs-sur-Marne

L’Histoire en costumes : Vive la mariée – Château de Champs-sur-Marne

L’EXPOSITION QUI LEVE LE VOILE

Jusqu’au 12 septembre 2018, le Château de Champs-sur-Marne propose une exposition intitulée « L’Histoire en costumes : Vive la mariée ! »

De quoi donner des idées à toutes les futures épouses en manque d’inspiration ! Jusqu’au 12 septembre 2018, le Château de Champs-sur-Marne propose une exposition intitulée « L’Histoire en costumes : Vive la mariée !« .

L’occasion de découvrir l’évolution de la robe de mariée au fil des siècles, du 17esiècle jusqu’aux années 30.

Un objet d’étude passionnant, véritable reflet des coutumes et classes sociales de chaque époque.

L'Histoire en costumes : Vive la mariée - Château de Champs-sur-Marne

L’Histoire en costumes : Vive la mariée – Château de Champs-sur-Marne

Pendant longtemps, elle a représenté un moment crucial dans la vie d’une femme, celui de la création de son nouveau foyer et de son changement de statut social.

Elle demeure par conséquent un objet d’étude passionnant, véritable reflet des coutumes et classes sociales de chaque époque.

Choisie avec soin, souvent conservée, puis léguée, cette robe est l’élément le plus visible d’une série de pratiques sociales, dont le but a longuement été l’alliance de deux familles, sinon de deux individus.

Comme évoqué dans notre article sur l’histoire des fiançailles, l’union de deux personnes a longtemps suivi un certain protocole (voir notre article « Demande en mariage : l’annonce aux parents« ).

Le 19esiècle a marqué un tournant en la matière en codifiant, créant au passage le distinguo entre la cérémonie civile et la cérémonie religieuse.

La robe de mariée reflète les préférences esthétiques et morales de son époque

L’étude de la robe de mariée au fil des âges demeure un sujet passionnant, tant cette tenue reflète les préférences esthétiques et morales de son époque.  La robe de mariée offre un détour intéressant qui permet aussi de raconter les modes de tous les jours, parce qu’elle les suit littéralement. Robes à paniers, celles portées sans corset, port de la crinoline, elles suivent les tendances. Ainsi, si au cours des années 20, la mode met en avant les corps sveltes, la taille n’est plus marquée par la suite. Autre fait marquant : le coloris. Au cours de la Renaissance, le blanc est symbole de pureté, tandis qu’au XIXe siècle, les mariées portent davantage du l’ivoire et au satin.

L’exposition « L’Histoire en costumes : Vive la mariée ! » présente ainsi de nombreux modèles qui permettent d’apprécier l’évolution et les tendances de chaque époque, des robes à paniers du XVIIIe siècle, le style épuré du Premier Empire, la mode romantique et les formes structurées par les crinolines et les tournures. De même, au lendemain de la Première Guerre mondiale, elle ne résiste pas l’évolution des moeurs et des styles vestimentaires : les femmes modernes se marient alors dans des robes à tailles basses et ourlets raccourcis.

Au total, les visiteurs pourront admirer une quarantaine de robes authentiques et reconstituées, accompagnées des précieux et énigmatiques globes de mariées. Un travail de patience pour rassembler toutes ces pièces, d’autant que le prix des robes de mariées originales peuvent atteindre jusqu’à 2 000 euros.

L’exposition présente le double avantage  de pouvoir admirer les salles du somptueux château aux décors d’oiseaux et de fleurs du peintre Christophe Huet, et d’autre part, les robes de mariée, authentiques ou recréées avec minutie par Nathalie Harran. Un écrin pour ces tenues raffinées, toujours réinventées et jamais désuètes.

Hervé Troccaz

L’Histoire en costumes : Vive la mariée !

Jusqu’au12 septembre au Château du Champ-de-Marne.

Tous les jours sauf le mardi de 10h à 12h15 et de 13h30 à 17h (18h du 29 mai au 30 septembre).

Exposition incluse dans les droits d’entrée pour la visite du château.

Tarif plein : 8€ / Tarif réduit : 6,50€

> Site officiel de l’exposition