Costume du marié

Costume du marié

Comme le veut la tradition, le marié ne doit pas voir comment sera habillée son épouse, connaitre sa robe de mariée. Ce n’est pas pour autant une raison pour ne pas être assorti à la femme de votre vie ! Vous pouvez lui demander des détails sur le style, la matière utilisée ou encore la couleur. Ce dernier point demeure primordial.
Le smoking est à privilégier pour le soir, surtout si votre épouse a prévu elle aussi de porter une tenue de soirée. La queue-de-pie s’accorde parfaitement avec une tenue mondaine. Si votre épouse porte une robe courte ou un ensemble tailleur, optez pour un costume. Si en revanche la robe de votre épouse est en soie ou en satin, la jaquette sera appropriée.

Abécédaire du costume de marié

Ascot : l’ascot est un cravate-plastron. Le nœud tient avec une épingle. Quelle élégance !

Chemise : Optez davantage pour une chemise blanche ou bleue. Vous devez la porter large pour être à l’aise et que le pan arrière soit plus long que le devant. Priorité au confort et halte aux problèmes de sudation !

Col : le col doit être en accord avec la cravate que vous portez. Si vous optez pour un col Mao, aucune cravate n’est requise !

Costume : un costume trois-pièces est tout à fait indiqué pour un mariage. Il fera merveille avec un coupe parfaite, et un gilet assorti. Un conseil : fuyez les tissus qui brillent, le costumes marrons et les velours côtelés.

Cravate : demandez conseil ou consultez un tutoriel pour arborer un nœud de cravate sophistiqué et original.

Gilet : avec un costume, il fera des merveilles et viendra parfaire votre tenue ! Pensez toutefois à ne pas fermer le bouton du bas.

Jaquette : la jaquette est une veste aux basques longues et arrondies. Elle est indiquée pour les mariages traditionnels. Si votre Jaquette est en flanelle grise, portez-la avec un pantalon et un gilet assorti. La jaquette fera des merveilles avec un chapeau haut-de-forme, des gants et une lavallière.

Lavallière : évoquée un peu plus haut, la lavallière est un bon compromis à une cravate. Elle se porte avec un col cassé.

Manches : veillez à ce que vos manches ne soient ni trop courts, ni trop longues. Vous pouvez les accompagner d’un bouton de manchettes.

Pantalon : Le pantalon doit parfaitement tomber sur la chaussure. Evitez les plis, les pinces et les revers.
Queue-de-pie : cette tenue de cérémonie est tout à fait appropriée si vous voulez vous démarquer du tout-venant. La queue-de-pie se porte avec un nœud papillon, une chemise plastron et un chapeau haut-de-forme. La classe ! Pour parfaire le tout, portez un œillet à la boutonnière et des gants blancs.

Redingote : La redingote est une veste élégante qui se porte à mi-cuisses. Elle s’accompagne d’une lavallière. Elle peut être portée également par les témoins et les pères des mariés.

Smoking : le smoking peut être porté notamment lors de la réception. La couleur la plus indiquée en la matière est le noir, accompagné d’un nœud papillon et d’une chemise blanche. Vous pouvez parfaire le tout avec une écharpe blanche.

Uniforme : si vous êtes militaire ou diplômé d’une grande école, vous avez la possibilité de vous marier avec votre uniforme.

Veste : en la matière, privilégiez les coupes droites, sans fente dans le dos. Ne fermez pas le troisième bouton, c’est la règle ! Elle doit-être confortable, car vous la porterez toute la journée du mariage, avant de la tomber lors de la soirée dansante.