Conséquences du mariage

Conséquences du mariage

Vous vous êtes enfin dit oui ! Quelles sont les conséquences de votre union ?

Votre mariage est passé, vous avez eu plaisir à échanger et partager des moments forts avec vos proches et votre famille. Bref vous êtes une femme et un homme mariés. Une nouvelle situation qui implique des droits, mais aussi des devoirs. Vos premiers jours avec ce nouveau statut nécessite de nombreuses démarches administratives pour les informer des changements.

Désormais les instances publiques vous reconnaissent non plus comme des célibataires vivant en couple, mais maritalement. Deux options se présentent à vous : porter le nom de votre mari ou rajouter celui-ci à votre nom jeune fille. Dans ce cas vous devrez donc vous munir de votre certificat de mariage pour informer l’ensemble des services administratifs concernés par ce changement de statut, mais aussi refaire votre carte d’identité, votre passeport, votre permis de conduire et votre carte grise. En revanche, si vous optez pour garder votre nom de jeune fille, cela n’aura aucune incidence sur votre vie quotidienne. Votre livret de famille va devenir votre nouvel allié, notamment si vous êtes amenés à voyager à l’étranger et si vous avez des enfants.

En effet les institutions nous demanderons de justifier que votre fille ou votre fils sont bien vos enfants. Dans ce cas, les papiers officiels seront d’une aide précieuse !

Autre tâche à accomplir : vous déplacer en mairie pour déclarer votre lieu de résidence pour respecter l’obligation de communauté de vie. Si par hasard vous avez décidé de garder un de vos logements respectifs malgré votre engagement, vous devrez quand même déclarer l’un de vos deux logements comme résidence commune.

Vous devrez également contacter votre centre des impôts pour l’informer de votre choix de statut, la sécurité sociale, votre banque si vous ne disposez pas encore d’un compte joint, vos mutuelles et assurances. Et plus généralement toutes les sociétés auprès desquels vous avez souscrit un abonnement, comme par exemple les opérateurs de téléphonie ou les fournisseurs d’accès Internet.

Outre ses démarches administratives, ce changement de statut peut-être vécu de manière intense par les anciens concubins. En effet le mariage implique fidélité, secours, assistance, entraide y compris dans la joie et la maladie si vous vous êtes mariés religieusement. Vous serez certainement fiers de présenter votre époux, votre épouse et vos fréquentations.

Le mariage n’est pas synonyme que de contraintes, puisqu’il permet aussi un certain sentiment de sécurité et de sérénité. Vous allez pouvoir désormais affronter la vie à deux. Attention cependant à ne pas être victime du wedding blues ! Certaines personnes ressentent un vide après s’être investis pendant plus d’une année pour le bon déroulement de leur mariage. Malgré cette mauvaise passe, ce dernier doit rester avant tout un bel engagement symbolique, qui renforcera encore un peu plus l’amour que vous portez à l’élu(e) de votre cœur.