Les chiffres du mariage

Les chiffres du mariage

Bien entendu l’amour n’est pas quantifiable ! Il permet de soulever des montagnes. Dans le même état d’esprit, on peut également dire que l’état amoureux peut se résumer à un mélange d’hormones. Voila pour le point de vue scientifique. Pourtant l’amour, c’est bien plus que des chiffres et des données de l’INSEE ! Des diagrammes et des données qui donnent toutefois une bonne idée de la société française, et de la confiance en l’avenir que s’accordent des milliers de couples chaque année.

Des chiffres éloquents et parlants !

Ainsi selon l’Insee, en 2016, 235 000 amoureux se sont dit oui dans l’Hexagone. Dans le détail près d’un sur cinq, soit exactement 44 618 ont été enregistrés en région Auvergne Rhône-Alpes. Le département du Rhône est le champion des unions avec près de 10 500 cérémonies pour l’année 2016. Depuis l’année 2000, où il a connu un pic avec près de 300 000 mariages, 230 000 amoureux s’engagent chaque année !

Dans le détail : 221.000 entre personnes de sexe différent (-4.612) et 7.000 entre personnes de même sexe (3 % du total), 113 de moins qu’en 2016. En 2016, 192.000 Pacs ont été conclus (+3.000), dont 7.000 entre personnes de même sexe.

Autre enseignement majeur des données publiées par l’institut début 2018 : on constate de « fortes disparités » des formes d’union selon le département de résidence. En 2016, c’est dans l’Ouest et le Sud-Ouest que la proportion de couples pacsés est la plus élevée, par exemple en Ille-et-Vilaine, Haute-Garonne et Loire-Atlantique, tandis que les mariages sont plus présents dans l’Est du territoire, notamment en Moselle, dans le Haut-Rhin ou la Loire. Le mariage est également plus présent en Seine-Saint-Denis ou dans les Yvelines.

On estime que le marché du mariage, avec un coût moyen par cérémonie de 8 500 euros pour 70 invités selon le baromètre de la conso et du quotidien « Sofinscope », représente 5 milliards d’euros.

Pas de généralité car ces chiffres masquent une réalité très diverse, en fonction des moyens alloués à ce grand jour !

A y regarder de plus prêt, tout dépend de leur souhait d’organiser ce grand jour au maximum par eux-mêmes ou bien de faire appel à un prestataire.

Certains jeunes mariés font l’impasse sur certaines animations comme le magicien, d’autres n’auront pas recours à un photographe ou un DJ.

A contrario ce qui souhaitent investir et disposent de moyens conséquents peuvent avoir faire appel à un wedding-planner ou d’un illusionniste, qui déambulera de groupe en groupe lors du vin d’honneur ou du diner de réception.