Choisir le DJ de son mariage

Choisir le DJ de son mariage

La cérémonie, le vin d’honneur et le repas sont passés. Reste à réussir la fin de la soirée de votre mariage avec l’intervention d’un créateur d’ambiance le DJ. Comment bien le choisir ? Éléments de réponse avec le site sedireoui.fr

Inutile de chercher à faire des économies, si vous voulez instaurer une ambiance digne de ce nom et créer une atmosphère, ayez recours à un professionnel. En effet, être DJ est un métier à part entière. Autre argument en faveur de cette option : si un ami ou un invité vous propose de mixer lui-même, n’oubliez pas qu’il est avant tout un convive et qu’il risquerait de ne pas profiter de la fête et en se retrouvant derrière les platines.

En matière de qualité, pas de mystère, l’expérience fait là encore toute la différence ! Un disc-jockey qui ne travaille que de manière ponctuelle n’aura pas les mêmes réflexes ni la bonne attitude qu’un spécialiste de l’animation qui travaille toute l’année. Vous pouvez également vérifier que le DJ est référencé sur des sites majeurs, consulter les avis sur Google et également vous rendre sur le registre des sociétés pour vérifier qu’il s’agit bien de son métier à part entière.

Un DJ moins cher c’est-à-dire « discount » peut-être à l’origine d’une soirée ratée. Ne lésinez donc pas sur les moyens et ne cherchez  pas à faire des économies sur ce poste de dépenses. Méfiez-vous en ce sens des tarifs trop compétitifs. Le métier de DJ nécessite un matériel onéreux, des investissements lourds et de qualité. Normal que l’expérience se rémunère !

Autre qualité à scruter lorsque vous cherchez un DJ pour votre mariage : il doit proposer une playlist la plus exhaustive possible, capable de plaire au plus grand nombre. Le disc-jockey doit posséder une collection de disques variés de la valse à la techno, en passant par le disco et les derniers tubes. Il doit savoir doser en fonction des convives, du thème de la soirée et de l’ambiance générale. N’hésitez pas à solliciter un rendez-vous pour le rencontrer et le questionner sur ses connaissances musicales, lui indiquer quelles sont vos préférences en la matière, si vous souhaitez mettre quelques morceaux en avant, notamment pour l’ouverture de bal. Vous pouvez également lui fournir votre playlist préférée, afin qu’il connaisse vos goûts musicaux.

Demandez-lui également combien de temps il lui il faut pour acheminer son matériel, si son cachet comprend les frais de déplacement, à combien s’élèvent les heures supplémentaires et encore si le prix de prestation comprend l’assurance. Définissez jusqu’à quelle heure l’animation doit être assurée.

Dans certains cas vous pouvez avoir recours à des options proposées par le DJ comme des images vidéo, un stroboscope ou des lasers. Tout dépend de l’ambiance que vous souhaitez instaurer.

C’est également avec ce professionnel que vous pourrez préparer des animations ou jeux en rapport avec la musique : blind test, chaises musicales, karaoké…

N’hésitez pas à communiquer les coordonnées du DJ à vos témoins, car il n’est pas rare que certains de vos invités souhaitent vous réserver une petite surprise (petit diaporama, discours…). Cela permettra de trouver le moment opportun lors du déroulement de votre soirée, sans risque de casser l’ambiance !